Forum Aux Questions

Katronic travaille depuis vingt ans sur les débitmètres à ultrasons et à fixation extérieure. Pendant cette période, nous avons acquis une vaste expérience dans l’utilisation de ces produits sur toute une variété d’applications. Vous trouverez dans la section ci-dessous les réponses aux questions les plus fréquemment posées sur les mesures de débit ultrasoniques, en général, et sur nos produits, en particulier. Pour toute question complémentaire, n’hésitez pas à nous contacter.

Comme les capteurs ultrasoniques sont simplement fixés à la surface des canalisations, les débitmètres à ultrasons Katronic peuvent être installés sans avoir à couper les canalisations. Les capteurs sont fixés sur la canalisation à l’aide de chaînes ou bandes métalliques, ou de rails de montage Par ailleurs, une pâte d’accouplement est appliquée au fond des capteurs pour assurer un raccord à conductivité acoustique à la canalisation. 

Il peut s’avérer nécessaire de nettoyer les surfaces des canalisations particulièrement rugueuses ou piquées  avec une lime ou un matériau abrasif approprié, mais, en général, les capteurs Katronic peuvent être installés sans avoir à préparer la surface. Chaque instrument de la série KATflow est équipé d’un assistant de configuration et d’une aide au positionnement par capteur audible qui guident l’utilisateur pas à pas tout au long du processus d’installation. Il ne faut donc que quelques minutes pour installer et configurer ledébitmètre et obtenir des données de mesure correctes.

Comment installer un débitmètre à poste fixe (vidéo)

Comment installer un débitmètre portable (vidéo)

Dans les mesures de flux volumétrique, les débitmètres KATflow de Katronic peuvent atteindre une marge d’incertitude de 1 à 3 % de la valeur mesurée selon l’application spécifique. Une marge d’incertitude d’environ 0,5 % peut être obtenue par l’étalonnage du process sur site. Pour les mesures de la vitesse d’écoulement, les débitmètres peuvent atteindre une incertitude à 0,5 % de la valeur mesurée.

Les débitmètres à ultrasons et à fixation extérieure Katronic ne contiennent aucune pièce mobile susceptibles de s’user. Les boîtiers des capteurs sont en inox et ne sont pas en contact avec le milieu d’écoulement ce qui contribue à éviter la corrosion. Par conséquent, il n’est pas nécessaire d’effectuer d’entretien.

Le KATflow 200 et le KATflow 230 peuvent fonctionner jusqu’à 24 heures en continu à pleine charge. Les débitmètres doivent se recharger complètement en douze heures. La durée de fonctionnement d’un débitmètre portable diminue si l’appareil est utilisé de manière intermittente.

Le KATflow 230 est muni de deux sorties actives de 4 à 20 mA. Si ces deux sorties sont activées, la durée de vie des piles sera réduite. En dehors d’usage, il faut désactiver ces sorties dans le menu entrée/sortie.

Si un fonctionnement prolongé est prévu, il est conseillé d’utiliser le KATflow 210. Il y a plusieurs configurations des piles pour cet instrument qui peut fonctionner en trois modes de mesure différents pour fournir les mesures pendant le plus long possible. On estime actuellement qu’à sa capacité maximale, le KATflow 210 doit pourvoir assurer l’enregistrement des données pendant plus de trois mois.

Tous les débitmètres Katronic peuvent aussi être alimentés sur secteur, ce qui assure leur fonctionnement en continu, même si ce n’est que temporairement. Si la performance anticipée des piles d’un débitmètre est défectueuse, veuillez contacter l’usine qui vous conseillera.

 

Vérifiez tout d’abord que le débitmètre est complètement chargée comme indiqué ci-dessus (voir question nº 4). Branchez le débitmètre dans le chargeur. Le débitmètre doit alors s’allumer et le témoin de charge des piles doit clignoter, ce qui indique que la charge est en cours. Si ce n’est pas le cas, veuillez contacter l’usine.

Si le débitmètre s’allume lorsqu’il est branché dans une prise secteur, éteignez le débitmètre, débranchez la prise et essayez de l’allumer en appuyant et en maintenant le bouton <ENTER>. Si le débitmètre ne s’allume pas, ouvrez le compartiment des piles, retirez les piles, vérifiez leur bon état et remettez-les dans le débitmètre. Recommencez la séquence de démarrage. Si l’écran du débitmètre est toujours éteint, il faut peut-être remplacer les piles. Pour plus d’informations, veuillez contacter l’usine.

 

La série KATflow de débitmètres à ultrasons et à fixation extérieure peut couvrir une plage de diamètre de canalisation allant de 10 mm à 3 m avec des solutions spéciales pour les applications non standards.

Les capteurs à ultrasons et à fixation extérieure de la série KATflow sont fournis avec un câble standard d’une longueur de 2,5 ou 5 mètres selon le type de capteur concerné. Il est possible d’obtenir des câbles de rallonge supplémentaires jusqu’à 100 mètres sur commande séparée.

Les débitmètres sont programmés avec toute une liste de logiciels correspondant à divers milieux standards. Si le liquide à mesurer ne figure pas sur la liste, il y a deux possibilités : 

Premièrement, l’utilisateur peut sélectionner « Eau » dans le menu. Ce choix peut sembler mal avisé, pourtant l’eau présente un bon ensemble de valeurs moyennes pour les trois principaux paramètres dont le débitmètre a besoin. En utilisant l’eau pour une application qui n’est pas à base d’eau en fait, n’est peutêtre pas parfait, mais cela peut donner à l’utilisateur un paramétrage qui permet au débitmètre d’effectuer les mesures. Il faut noter que les eaux de rivière, d’effluents, des égouts, etc. sont toutes des « eaux », il n’y a que la teneur en solides qui varie.

Deuxièmement, si l’utilisateur souhaite avoir un ensemble de données plus précises pour les paramètres de son milieu, il peut sélectionner « Utilisateur » dans la liste déroulante. Un message du débitmètre demande à l’opérateur trois ensembles de données.

  • Viscosité cinématique en mm²/s
  • Densité en kg/m³
  • Vitesse C du milieu en m/s

En général, les utilisateurs ne savent pas la vitesse C du milieu, qui est en fait la vitesse de conductivité d’un liquide en ultrasons. Dans ce but, vous trouverez une liste des milieux non standards à la fin de ce manuel. Si les données que vous recherchez ne s’y trouvent pas, veuillez contacter le service d’assistance technique qui vous conseillera.

Il faut noter que les informations sur les liquides saisies manuellement ne s’appliquent qu’à cette température.

Il n’est pas nécessaire d’effectuer un étalonnage pour des canalisations particulières. Si les paramètres d’application spécifiques (c.à.d. le diamètre de la canalisation, le matériau de la canalisation, le type de liquide) sont saisis dans le débitmètre, vous obtiendrez la précision indiquée ci-dessus. Si une précision supplémentaire est requise, il est possible d’effectuer un étalonnage du process sur le site.

Grâce à la technologie de mesures ultrasoniques, il n’est pas nécessaire d’étalonner les débitmètres pour obtenir la précision mentionnée ci-dessus (voir question nº 2).

Si un client veut obtenir un étalonnage, il pourra le commander moyennant un supplément. Le certificat d’étalonnage confirme que l’ensemble capteur et débitmètre fourni donne des mesures qui se trouvent dans la plage de précision indiquée.

Une fois appliquée sur les capteurs pendant l’installation initiale, il ne sera pas nécessaire de remplacer la pâte d’accouplement acoustique. Si le point de montage est exposé à des conditions atmosphériques extrêmes, nous recommandons de faire contrôler la couverture des capteurs une fois par an.

Si un débitmètre KATflow 100, KATflow 150, KATflow 170 ou KATflow 230 est muni de capteurs PT100, nous anticipons que le débitmètre donnera des mesures fiables de la température de la canalisation.

Par contre, si le débitmètre indique une température fixe de + 800 ºC, cela indique que les capteurs PT100 sont mal branchés dans le débitmètre, ou ne sont pas branchés du tout. Cette température est la sortie d’erreur par défaut du débitmètre. Pour des instructions sur le câblage, veuillez consulter le manuel.

Introduction aux mesures de la quantité de chaleur (vidéo)

Tous les débitmètres à poste fixe Katronic s’allument immédiatement lorsqu’ils sont mis sous tension. Si ce n’est pas le cas, il faut faire plusieurs contrôles.

Pour commencer, vérifiez à l’aide d’un multimètre que le circuit d’alimentation électrique arrive aux bornes principales du débitmètre. Vérifiez les fusibles du débitmètre et remplacez les fusibles claqués. Reportezvous au schéma de câblage indiqué dans le manuel pour vous assurer que le câblage du débitmètre est correct.

Vérifiez que la tension d’alimentation est correcte pour le débitmètre. Les débitmètres c.a. et c.c. sont marqués en conséquence. Si une alimentation électrique incorrecte a été appliquée au débitmètre, débranchez l’appareil et contactez le service d’assistance technique car les circuits électroniques ont pu subir des dégâts.

Avant d’effectuer une mesure, le débitmètre vous guidera vers l’aide au positionnement par capteur audible. Cet outil vous permet de repérer le positionnement optimal des transducteurs. Il donne à l’utilisateur une indication graphique de la force et de la qualité des signaux, et de l’espacement recommandé pour les capteurs. Si ces indications sont correctes, l’utilisateur se déplace jusqu’à l’écran d’affichage des mesures. Mais que se passe-t-il si, malgré l’obtention d’un bon signal, il n’y a pas de mesures du débit ?

Pour commencer, vérifiez qu’il y a un écoulement de liquide dans la canalisation à ce moment-là. 

L’expérience nous a appris que de nombreux « problèmes » survenant à la prise des mesures se situent au niveau de l’application, plutôt qu’au niveau de l’appareil.

Si le liquide s’écoule dans la canalisation appuyez sur <DISP> sur le clavier du débitmètre pour accéder au niveau diagnostic du menu, puis appuyez sur <NEXT> (SUIV) jusqu’à l’affichage sur l’écran.

  • Gain
  • Signal
  • Bruit

Le débitmètre est paramétré avec trois valeurs seuil prédéfinies. En dehors de ces valeurs, il n’est pas possible d’effectuer des mesures dans des conditions normales.

  • Si le signal est < - 10 dB, le débitmètre n’effectue aucune mesure.
  • Si le bruit est > 10 dB, le débitmètre n’effectue aucune mesure.
  • Si SNR (Signal-Bruit) est < 6 dB, le débitmètre n’effectue aucune mesure.

SNR = la différence entre le signal et le bruit, par conséquent un signal de 15 dB et un bruit de - 15 dB = SNR de 30 dB

Si l’ensemble semble donner un signal fort, mais s’il n’y a pas de débit, cela peut être dû au fait que la valeur du bruit est trop élevée. Dans ce cas, vérifiez le câblage des transducteurs pour repérer les fils détachés, et envisagez de mettre à la terre les écrans des transducteurs. Ou alors, prenez note des valeurs mentionnées ci-dessus et contactez le service d’assistance technique qui vous conseillera.

 

Comme indiqué à la question 14, il doit y avoir un signal d’au moins - 10 dB et un SNR de 6 dB pour que le débitmètre puisse fonctionner correctement. Si ces niveaux ne sont pas atteints, l’utilisateur peut prendre un certain nombre de mesures :

Vérifiez que la canalisation est entièrement remplie de liquide. Si la canalisation est vide ou partiellement remplie, le débitmètre ne pourra pas afficher un signal d’une force satisfaisante. Vérifiez que les capteurs sont enduits d’une quantité suffisante de gel d’accouplement. S’il y a de l’air entre la surface du capteur et celle de la canalisation, le signal sera atténué. Vérifiez que la surface de la canalisation est en bon état. Si la canalisation est rouillée ou recouverte d’une couche de peinture écaillée, utilisez une lime, une brosse métallique, du papier émeri ou une ponceuse pour lisser la surface sur laquelle les capteurs seront installés.

Vérifiez l’orientation des capteurs. Si la canalisation est horizontale, il faut monter les capteurs sur le côté de la canalisation, et jamais sur le dessus ou sur le fond. Pour de plus amples informations, consultez le manuel ou visualisez les vidéos d’installation (voir question nº 1). Vérifiez l’alignement des capteurs. Ils doivent être installés à l’intervalle de séparation recommandé par l’aide au positionnement par capteur audible, et orientés de manière à ce que les flèches gravées sur les capteurs soient correctement alignées. Vérifiez le câblage des capteurs pour poste fixe, afin d’être sûr qu’ils sont connectés correctement. Consultez le manuel qui contient des conseils utiles.

Assurez-vous que le liquide à mesurer est approprié. Si la teneur en gaz ou en solide du liquide est trop élevée, il sera difficile d’effectuer des mesures. Si le signal est faible, réduisez au minimum d’un le nombre de passages utilisés afin de maximiser le signal disponible. Si toutes ces mesures ne règlent pas le problème, contactez le service d’assistance technique qui vous conseillera.

 

Si la canalisation est peinte et que le revêtement ait l’air en bon état, il n’est pas nécessaire d’éliminer la peinture pour obtenir des mesures précises. Ne retirez la peinture recouvrant une canalisation que si elle est écaillée ou en mauvais état, s’il y a visiblement plusieurs couches de peinture ou si les mesures n’ont donné qu’un mauvais signal (voir aussi question nº 14).

 

Si le débitmètre fonctionne continuellement comme anticipé, puis qu’il s’arrête, l’utilisateur peut vérifier plusieurs éléments :

Vérifiez tout d’abord que le liquide s’écoule toujours et que la canalisation est pleine. Vérifiez les connexions des capteurs et assurez-vous que les capteurs sont toujours correctement montés sur la canalisation.

Passez aux options suivantes du débitmètre : <System – Calibration – Zero – Track> (Système - Étalonnage - Zéro - Voie) et vérifiez que toutes ces options sont sur <OFF> (Désactivé). Vérifiez les options d’humectation du débitmètre <Output - Display - Damping> (Sortie - Écran - Amortissement). Si le flux est intermittent, réglez Damping sur 5 s.

Observez s’il y a un changement notable de la température. Si le débitmètre est installé sur un process présentant de grandes variations de température, il peut s’avérer utile d’envisager l’utilisation d’une entrée de température PT100 afin d\aider le débitmètre à compenser ces variations.